Développement de l’enfant : Les grandes étapes du développement psychomoteur

Le développement psychomoteur et le développement intellectuel d’un enfant, dès sa naissance à l’âge de 18 ans sont vraiment continuels. Mais cela ne veut pas dire que tous les enfants sont identiques. Chacun d’eux évolue à son propre rythme et qu’il peut même avoir des écarts de plusieurs semaines ou mois d’un enfant à l’autre.

Développement psychomoteur d’un enfant entre 0 et 11 mois

A la naissance, le bébé dispose déjà de plusieurs réflexes qui ont déjà apparu pendant la vie fœtale : succion, agripper fermement à votre doigt, il peut même reconnaître votre voix… Puis, au fil du temps, son développement psychomoteur s’affine : il commence à soulever petit à petit sa tête (2 à 3 mois), suivre les objets qu’on lui présente (1 à 2 mois), sourire (2 à 3 mois), s’intéresse aux objets/rire /gazouillis (3 à 6 mois), s’asseoir sans appuis/peut porter des objets/commence à doubler les syllabes/commence à ramper pour se déplacer (7 à 9 mois), peut tenir débout en appuyant à une chaise ou une table (9 mois à 11 mois).

Développement psychomoteur d’un enfant entre 12 et 18 mois

A partir de son 12e mois, l’enfant peut enfin imiter ce que font les autres. Le langage commence à apparaître petit à petit : il peut vous appeler papa ou maman ou prononcer quelques sons qui ressemblent à peu près à des mots. Progressivement, il commence à faire ses premiers pas, mais en tombant fréquemment bien sûr. En même temps, il peut attraper facilement des petits objets avec son pouce et son index. A cet âge-là, il est déjà en mesure d’utiliser sa force pour pousser de chaises, chariots… Il a souvent tendance à s’agripper sur des meubles, et ce sans savoir comment redescendre. Vers 15 ou 16 mois environ, l’enfant peut enfin perfectionner sa marche, apprendre à courir et à monter les escaliers. Ce n’est qu’à partir de son 18 mois qu’il pourra assurer sa stabilité en marchant et en courant. En plus de cela, il n’a plus besoin d’aide pour manger avec une cuillère.

Développement psychomoteur d’un enfant entre 19 et 36 mois

Au fil du temps, l’enfant obtient de nouvelles capacités motrices tout en devenant de plus en plus autonome et intelligent.  Petit à petit, il commence à être plus précis dans ses gestes. Il est même en mesure de résoudre les pièces de puzzle, et ce avec plus de précision. Ses mains sont de plus en plus efficaces : son dessin s’améliore davantage/ il est capable de tenir différents objets/ramasse et lance un ballon… Idem pour ce qui est de ses deux pieds : monter et descendre parfaitement de l’escalier/sauter avec des deux pieds/donner un coup de pied à un ballon…