Le rôle du psychologue chez l’enfant

Un petit frère vient de naître, une séparation, des problèmes à la crèche, tout cela peut entraîner des petits maux qu’il vaut mieux guérir rapidement. Le psychologue des enfants est là pour cela. Mais quel est son rôle ?

Psychologue de l’enfance : qu’est-ce que c’est ?

Le psychologue, c’est un professionnel qui a fait des études supérieures dans une université durant cinq ans au minimum avant d’obtenir son diplôme. L’objectif des études de psychologie est d’analyser les conduites et comportements humaines. La formation en psychologue doit également passer par des stages, garantissant ainsi un savoir faire pointus et une connaissance dans le domaine. Le psychologue de l’enfance ou psychologue pédiatrique possède une vision intégrative sur tout ce qui concerne le développement de l’enfant, que ce soit en termes d’âges, plus exactement du bébé à l’adolescence, ou du fonctionnement psychologique que ce soit émotionnel, cognitif ou social. Il agit donc avec tout ce qui est en relation avec les milieux de vie qu’un enfant peut fréquenter comme le plan familial, éducatif etc. Cela peut affecter aussi bien enfants sans difficultés que les enfants qui traversent des difficultés durables ou transitoires comme le trouble d’apprentissage, le réaménagement de la structure familial. Un psychologue pédiatrique est une personne qui sait communiquer avec les enfants et qui est toujours à la recherche de nouveaux moyens d’approche. C’est donc une personne qui ne cesse de se former pendant sa vie professionnelle. Si cela vous intéresse, cliquez ici pour plus d’infos.

Le rôle du psychologue pédiatrique

Beaucoup de parents hésitent encore à emmener leur enfant pour la visite d’un psychologue. Pourtant, beaucoup de familles qui ont fait des consultations sont largement satisfaits. Les parents ressortent rassurés. En effet, le psychologue pédiatrique va rapidement contribuer à mettre en mot tout ce à quoi l’enfant peut contribuer et réagir afin d’améliorer la communication entre l’enfant et ses parents. L’enfant pourra apprendre à verbaliser davantage tout ce qu’il ressent pour mieux orienter ses parents sur ses réactions. Le psychologue peut, par exemple, aider dans l’identification des problèmes de l’enfant en l’aidant à mettre en mot toute sa colère qu’il extériorise par des gestes violents. La thérapie favorise également, chez les enfants, le développement de l’individualité, de l’identité, la confiance, la mise en mot, l’estime de soi, la confiance, une très bonne relation parent-enfant. Aussi, le psychologue a aussi pour rôle de considérer, dans son ensemble, la dynamique familiale. Il va essayer de trouver avec les parents l’explication du comportement de leurs enfants et à trouver une solution. Par contre, ce dernier doit suivre l’enfant et les parents sans leur mettre la pression. De plus, pour les enfants qui présentent des symptômes autistiques, le psychologue peut également intervenir en leur intégrant des particularités comme la notion de temps, d’espace du corps, de l’anxiété, de la communication et des relations, etc. Enfin, la thérapie va vous offrir un environnement empreint d’ouverture, d’accueil et de respect de la différence. L’enfant peut y trouver le meilleur endroit où il pourra laisser aller sans crainte ses émotions, car il n’y aura ni jugement, ni blâme.

Quand faut-il consulter ?

Vous devez avant tout savoir reconnaître les signes que votre enfant va mal. Tout d’abord, vous pouvez vérifier son sommeil s’il dort mal. En effet, si un enfant dort très peu et a une insomnie, ou s’il s’agit de terreurs nocturnes qui se répètent, cela peut être signe de problème. Puis, vous devez vérifier son alimentation. Si un enfant mange peu mais qu’il a une croissance régulière, il ne faut pas s’alarmer. Par contre, s’il refuse d’ouvrir la bouche ou qu’il recrache ou vomit quand il mange, vous devez d’avoir voir un pédiatre pour connaître la cause. Ce dernier va par la suite vous conseiller de voir ou non un psychologue. Enfin, vous devez voir le comportement de l’enfant. Par exemple, vous devrez voir si c’est un enfant qui ne reste pas en place, qui est violent, qui s’sole suivent, etc. Une fois les problèmes identifiés, vous pouvez donc consulter un psychologue pédiatrique.

Comment se passe la consultation chez le psychologue ?

Pour le premier entretien, le praticien va s’entretenir avec les parents pour décrire le problème et ce qui les q poussé à venir consulter. Il va alors collecter le maximum de renseignements pour mieux connaître l’enfant et la situation des parents. Les parents doivent à l’avance prévenir l’enfant sans dramatiser. Vous pouvez par exemple lui dire que vous allez voir une personne qui connaît bien les enfants et qu’il pourra jouer , dessiner et raconter tout ce qu’il veut. Pendant chaque séance, le thérapeute va laisser l’enfant jouer et dessiner tout en l’observant et en posant petit à petit des questions. Il va par la suite commencer petit à petit le dialogue tout en restant patient. Le nombre de séances peut varier de quelques semaines à plusieurs années.