L’utilité du siège-auto pivotant

Il n’est pas toujours facile d’installer un bébé dans son siège de voiture. Pour éviter de le cogner pendant la glisse dans l’habitacle, il faut l’incliner et se pencher dans le bon angle suivant la portière de l’auto. Ensuite, le mal de dos se fait vite ressentir après l’étape d’installation du harnais de sécurité. De ce fait, il est indispensable d’acquérir un siège auto et un rehausseur au cours de la croissance du petit. C’est pour cela que le siège auto de bébé a été établi. Il contribue à la sécurité de l’enfant et lui offre également un confort optimal. Parmi les formes actuelles se trouve désormais le siège auto pivotant.

Un siège auto pivotant, à quoi ça sert

Le siège auto pivotante est parfait pour permettre au petit ou au bébé de se lever et de s’asseoir aisément, spécialement ceux qui ont une rotation à 360 degrés. En général, il offre la flexibilité de choix dans la mesure où l’on veut l’orienter vers l’avant ou l’arrière. C’est aussi une question de sécurité. Cet équipement offre une solution de protection opérant en cas d’accident ou de freinage brusque grâce à la conception de son système de retenue. La plupart des pays exigent que, dès sa sortie de l’hôpital, le bébé doive s’asseoir dans un siège auto pivotant. Il est alors important de distinguer un siège auto bien ajusté à son poids, à sa taille et à sa morphologie. D’habitude, réinstaller ou retirer l’ensemble de retenue à chaque changement de position n’est pas nécessaire, l’installer une fois dans la voiture suffit.

Comment bien choisir le siège auto pivotant ?

Il ne faut pas oublier d’examiner tous les éléments assurant la protection de l’enfant pendant l’achat d’un siège-auto pivotant pour bébé. Cet équipement doit lui apporter une sécurité optimale contre les coups de freinage et les chocs éventuels. Le siège doit être conçu et homologué dans les règles de sécurité en vigueur ainsi, il doit comporter tous les dispositifs indispensables tels que le bouclier, la sangle ajustable, le harnais à 3 ou 5 points… La question du confort est également nécessaire. Une mauvaise posture risque de fatiguer hâtivement le bébé et même jusqu’à déformer ses os fragiles. Celui-ci doit comprendre des sangles rembourrées, des coussinets, d’un appui-tête ajustable et d’un système d’inclinaison. D’ailleurs, le modèle pivotant permet à l’enfant de changer de position à souhait, c’est ce qui le différencie au siège auto classique. Pour convenir aux bébés dès leur naissance, les modèles sont équipés de rehausseur ou de réducteur.

Quel siège auto pivotant choisir ?

Le choix d’un siège auto pour enfants s’avère être difficile. Il y a le modèle Maxi-Cosi Rodi AirProtect par exemple. Pour plus de confort, ce siège possède une position inclinée complémentaire et bien rembourrée. Ce procédé réduit le risque de blessure et permet d’amortir la tête lors d’un choc latéral. Grâce à son système de protection et son système breveté, il protège l’enfant à des chocs.

Au risque d’exposer l’enfant à un grave danger en cas d’accident, placer le bebe et le siège conformément est impératif. Notamment, deux techniques pour installer le siège dans la voiture existent : Isofix et ceinture de sécurité. En suivant la croissance du petit, les sièges peuvent être classifiés en quatre catégories qui sont les rehausseurs, les sièges 2e âge, les sièges coques, et les nacelles. Il existe également des sièges spéciaux, tels que les modèles gonflables ou pliants, ainsi que les sièges évolutifs correspondant à 2 voire 3 de ces types de sièges. L’usage d’un siège auto pour bébé est exigé jusqu’à 10 ans pour les petits d’une taille inférieure ou égale à 1,35 m.