Comment suivre l’évolution de votre grossesse ?

Plus de place au doute, vous êtes sur le point de devenir maman. Une fois l’euphorie de la nouvelle passée, vous commencez à vous poser un tas de questions. Quelles sont les étapes à suivre ? Où en êtes-vous ? À quel moment faut-il faire quoi ?… Autant de questions qui risquent de vous étouffer, si vous n’êtes pas bien organisée. C’est dans cette optique que vous devez en suivre l’évolution pas à pas. Rassurez-vous, vous en aurez encore pour environ 9 mois de préparation et vous pouvez parfaitement organiser ce temps imparti. Retrouvez alors plus bas les grandes lignes à chaque étape, afin de vivre cette expérience plus sereinement.

La nécessité d’un suivi de grossesse

Chaque enfant, chaque femme, et donc chaque grossesse est différente. De ce fait que vous attendiez votre premier ou votre quatrième enfant, il est toujours bon de faire un suivi. Bien qu’il y ait le fameux suivi médical, vous avez besoin d’être accompagné au quotidien. Vos visites prénatales, elles, prennent place à des périodes précises de votre cycle, sauf cas exceptionnels. C’est en réponse à ce besoin que vous devez faire appel à des applications comme mon calendrier de grossesse. Ce dernier propose des conseils, des informations pratiques ou encore de petits pense-bêtes. Il vous guide et vous rassure semaine après semaine, sur ce qui vous attend et ce que vous devez faire. Durant cette période, votre corps subit d’importantes transformations, ce qui peut perturber votre quotidien. Même dans ces cas, le suivi peut vous aider en vous proposant des astuces contre les nausées, la rétention d’eau, les vergetures et pour booster la libido … Cela peut aller jusqu’à la proposition de menus selon vos envies. Bien évidemment un bon suivi vous propose toujours une check-list des rendez-vous importants, des consultations, des achats pour maman et bébé…

Pour information, il y a un site qui présente un aperçu des informations concernant le suivi de l’évolution de votre grossesse. Cet extrait de texte s’intitule « mon calendrier de grossesse ».

Ce qu’il faut savoir lors du premier trimestre

À moins que cela n’ait été programmé, une femme enceinte n’en prend conscience que lorsqu’elle a des retards de règles. À cet instant, sachez que vous êtes déjà en plein dans votre premier mois de grossesse. Le petit embryon que vous portez a au moins 2 semaines de vie à son compte. Habituellement, à ce stade vous ne ressentez pas encore les effets sur votre corps, et tout semble comme d’habitude. C’est à partir du second mois de grossesse que les hormones fusent pour que les conditions soient les plus favorables pour le bébé. Ce dernier se développe très rapidement durant ce laps de temps et ses changements sont très significatifs. Avec un calendrier de grossesse complet, vous pourrez même suivre l’évolution de votre bébé et les transformations qu’il subit chaque semaine. À la fin de ce premier trimestre, vos hormones vont se calmer et tous les symptômes s’atténueront jusqu’à finir par disparaître. Il faut aussi noter que c’est à cette période que votre libido risque le plus d’être mise à mal.

Les points forts du second trimestre

À partir de là, votre corps commence à montrer les signes physiques d’une grossesse. Le ventre et les seins qui commencent à grossir sans trop gêner… À ce moment, votre placenta produit plus d’œstrogènes, ce qui peut stimuler votre bien-être et votre libido. Dans cet état, et avec le bébé qui commence à se faire sentir, en tant que future maman, vous vous sentez bien. Vous êtes libérée des nausées et des sensations de fatigue et commencez à avoir la force pour penser au trousseau de bébé. Profitez particulièrement de votre cinquième mois pour finaliser quelques détails, car à partir du sixième mois, votre ventre deviendra de plus en plus proéminent. Le bébé grandit à pas de géant, et vous le fait bien sentir. Vous commencerez à avoir besoin de vous mettre dans des postures spéciales pour vous sentir à l’aise. Dans tous les cas, il est conseillé de rester active durant toute cette période sans trop se fatiguer. Avec votre suivi de grossesse, vous pourrez retrouver les conseils les plus pratiques, pour profiter au mieux de cette période plus ou moins calme.

Le troisième trimestre : dernière ligne droite

Une fois le septième mois de grossesse atteint, vous n’en aurez plus pour trop longtemps. Cela peut devenir assez difficile de se déplacer et de faire certaines choses, mais si vous en avez la force, rien ne vous en empêche. Sauf risques d’accouchement prématuré, il est même préférable de rester assez active. Cependant, à ce stade les gênes se font de plus en plus sentir, et il vous faudra alors réduire le rythme. L’essentiel est que vous appreniez à être à l’écoute de votre corps. S’il vous manque certains points dans votre check-list de suivi, réalisez-les un à un. Sachez que même lors de cette toute dernière étape, vous pourrez suivre les évolutions de votre grossesse, car oui, il y en aura toujours. Certains suivis sont même faits pour vous accompagner lors de la première année de votre enfant. Après l’accouchement, en effet, c’est une autre paire de manches qui vous attend.