Grossesse et allaitement : bénéficiez des conseils pratiques

Etapes clé chez la gente féminine, la grossesse et l’allaitement peuvent être à la fois magiques et contraignantes. Pendant les neuf mois où on porte en soi notre bout de chou, ou même après l’avoir mis au monde, plus précisément pendant l’allaitement, quelques sacrifices s’imposent pour garder le bébé en bonne santé.

Des conseils pratiques concernant la grossesse

Durant la période de grossesse, il y a quelques détails qu’il ne faut jamais négliger, notamment pour que la mère et le bébé dans son ventre soient en bonne santé. Malgré nos angoisses et nos craintes face à toutes sortes de cas qui nous semblent étranges durant la grossesse, surtout quand on est enceinte pour la première fois, il est quand même nécessaire de rester zen et sereine. Puis, il faut boire beaucoup pour s’hydrater et pour éviter les infections urinaires et constipations. Même s’il est difficile de boire, surtout au cours des trois premiers mois symptomatiques (nausées de grossesse, etc.) Qui dit grossesse, dit quelques produits à éviter : l’alcool, le tabac, la caféine/théine, les fromages à pâte molle/fleurie/croute lavée, les plats préparés industriels, viandes/poissons/lait crus, ainsi que d’autres produits qui risquent de nuire à l’état de santé du bébé. Par ailleurs, il ne faut surtout pas négliger l’hygiène de vie tout en soignant son alimentation. Faire quelques activités physiques peut aussi aider la maman à se sentir mieux durant la grossesse. Et enfin, en cas de souci, il ne faut pas hésiter à contacter un gynécologue ou sage-femme.

Des conseils pratiques pour allaiter

Pour que l’allaitement puisse se dérouler dans les meilleures conditions possibles, il y une règle d’or qu’on doit respecter, notamment le fait d’adapter nos besoins au rythme du bébé. Eh oui, une fois mis au monde, le tout petit devient comme le centre du monde, donc notre priorité. Donc, après l’accouchement, il faut rester très patiente, car il faut du temps avant que l’allaitement se mette bien en place. Si possible, essayez d’opter pour l’allaitement à la demande, c’est-à-dire de nourrir le petit quand il a faim tout en s’adaptant à ses besoins. Par ailleurs, après nos congés de maternité, il se peut que notre disponibilité pour allaiter soit réduite. Dès lors, il faut faire des réserves de lait. Il convient juste d’utiliser un tire-lait pour la préparation du biberon à partir de notre lait maternel (conservation 24h maximum en haut du réfrigérateur).

L’allaitement durant la grossesse

Bien sûr, une femme peut tomber à nouveau enceinte durant la période d’allaitement. La question se pose dans ce cas : une femme enceinte peut-elle allaiter ? Donc, la réponse et oui ! L’allaitement durant la grossesse ne présente aucun risque sur le bébé qui va naitre, que ce soit sur son développement et sa croissance in utero, ni un risque de fausse couche ou d’accouchement prématuré.