Vie de maman

17 mois et déjà un gros bobo

23 septembre 2011

Les péripéties d’une petite puce de même pas 80 cm !

Les vacances c’est bien, mais avec les enfants on ne sait jamais à quoi s’attendre ! Nous voilà partis avec Juliette chez sa mamie pour une semaine à la campagne. Et quelle semaine ! Agitée comme une puce, face à un nouvel environnement, elle s’est régalée à me faire sortir de mes gonds ! Escale des chaises, saut des canapés, quant à l’escalier je n’en parle même pas !

Mais voilà, la fin de la semaine approche et j’ai de plus en plus de mal à gérer cette petite puce qui n’en fait qu’à sa tête ! Venu le temps du bain, Juliette devient insupportable ! Impossible de l’habiller sans se transformer en karatéka ! 15 min de cris et je prends la décision de laisser Juliette se calmer dans son lit, au lieu de lui crier dessus et de m’agacer !

Elle proteste, mais en général à cette heure là, ça lui fait du bien et en 1/4 d’heure le problème est réglé !

Je continue de m’occuper de son cousin qui m’attendais sagement dans la salle de bain (comme quoi il n’y a pas que des petits démons dans cette famille), et 10 minutes plus tard je sens les pleurs se rapprocher de moi ! C’est quoi ce bordel ???

Je vais dans le couloir et j’aperçois Juliette en gros sanglots arrivée vers moi. Mais comment c’est possible !

Impossible de la calmer, elle se tient le poignée, je crains le pire !

Je descends la petite, rejoins ma mère qui tente de me rassurer. Quelques minutes passent, je regarde de nouveau le bras de Juliette sous un nouvel angle, et là stupeur, son bras n’est pas du tout droit !!!

Je ne sais pas qui de la maman ou de la fille pleurait le plus, mais niveau culpabilité j’étais au niveau maximun.

Ma mère toujours aussi calme me dis « ne paniques pas, on va aller faire un tour aux urgences !

Quelques heures plus tard je ressors avec un bébé au bras cassé (les deux os bien sûr, histoire de faire cela en grand), un bandage pour la petite et un rendez-vous pour le lendemain, histoire d’aller dire bonjour aux bonhommes verts du bloc.

Et voilà comment une petite choupette se retrouve avec le bras platré et attire l’attention sur elle de toutes les personnes qu’elles croisent.

Mais pas de crainte, en deux jours Juliette s’est très bien habituée à ce qui pourrait être un gros handicap pour nous !

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply


*